Par delà l’Espace Temps

Les avez-vous déjà vus, ceux qu’ils appellent Dieux ?
Certains pourraient pourtant les penser monstrueux.
Il n’en est rien, insaisissables et prodigieux,
Ils nous gardent de l’Ignorance… Savoir n’est-il pas mieux ?

La Lumière disparaît, quant au loin surgit le rouge.
Tel des âmes ils apparaissent, prenant ainsi leur souffle.
Ils se nourrissent des ombres et du chaos qui les recouvrent.
Ils arrivent en nombre apercevoir ceux qui les trouvent.

Je les ressens maintenant, je peux les voir.
Ces êtres immenses, surgis de mes mémoires,
Le temps n’existant pas, sur leur territoire.
L’espace se forme et se dilate sous leur pouvoir.

Ils sont peu, à les avoir perçus.
Encore moins les ont connus…
Car là où l’âme réside,
Ces monstres sont nos guides.
Maitres de ce que l’on ne perçoit pas,
Ils nous accompagnent partout, même au delà.
Suivez leurs traces quand ils respirent, trouvez la voie.
Partout, tout le temps, rien ni personne ne comprendra.
Pourtant, observez mieux … Ils se sont toujours cachés ici-bas.
Nous revenons du territoire dans lequel ils sont les Rois.
Ils mènent une vie dans des régions que n’habite pas le moi.
Nous ont-ils vus, je ne crois pas, sommes nous une part de cet endroit ?

Il a changé, enfin c’est ce que je vois.
Après tout je ne sais plus ce qui est vrai ou pas…
Cette vie qui nous comprend, sans que l’on sache pourquoi.
Elle me regarde et disparaît, jamais partie, elle reviendra…