Pour plonger au sein de notre univers il faut comprendre que la différence se fait dans les détails, voici donc pourquoi et comment notre travail se différencie des autres, ce au travers des détails…

DETAILS

Avant tout nous allons commencer par les détails les plus simples. C’est grâce à notre équipement avancé que nous sommes capables d’obtenir des photos qui possèdent une immense profondeur et dans lesquels on peut se perdre… Au travers de nos 65 mégapixels et possédant parmi les objectifs les plus avancés du marché nous pouvons vous assurer un résultat pouvant tout aussi bien aller sur vos plus petits prospectus, que sur les plus grands panneaux publicitaires…

Par exemple sur cette photo pour Really Right Stuff
Alpa FPS

Voici une découpe qui permet de montrer le genre de détails que notre équipement nous permet d’avoir, ainsi que notre capacité à faire ressortir les textures d’un produit.
Alpa FPS

Voici un exemple qui permet d’illustrer parfaitement le rendu que possède une brillance naturelle. Bien évidemment cette brillance est obtenue par nos jeux de lumière et non une quelconque retouche informatique. Grâce à un contrôle adéquat des matières et de leur reflet ainsi qu’une extreme précision dans le placement des sources de lumières nous altérons de façon considérable le rendu des réflexions et donc de l’image.
Nous nous inspirons, pour le rendu de la brillance de nos sujets, de la façon dont l’oeil perçoit le bijou lorsqu’il est vu sous le plus bel angle à la lumière du soleil, donnant ainsi toujours la brillance la plus explosive.
Alpa FPS

TILTING

L’un des principaux intérêts de la bascule (tilting) est de mettre l’accent sur certains points essentiels d’un visuel. Cette technique nous permet de renforcer certaines parties de l’image au détriment de parties moins importantes.

Sur cet exemple vous pouvez voir l’impact du basculement que nous effectuons. Notre objectif lors de cette prise de vue, était de mettre en avant les deux tenues que nous trouvions intéressantes. Sans le basculement nous ne pourrions concentrer l’image à la fois sur le mannequin au premier plan et sur celui au dernier plan. Nous aurions du choisir l’un au lieu de l’autre sans pouvoir comme nous le voulions avoir les deux. Ici nous souhaitions utiliser le mannequin du second plan pour ses formes et couleurs qui accompagnaient à merveille le reste de l’atmosphère, mais sa tenue n’était pas celle qui ressortait le plus, nous avons donc choisi d’amplifier encore plus la sensation visuelle que nous avions afin de retransmettre exactement les sensations évoquées par la scène.
Toujours plus de contrôle pour un résultat se rapprochant toujours plus de notre volonté…
Alpa FPS

Ici nous avons une photo que nous avons réalisée pour Philippe Zorzetto Paris. Il souhaitait obtenir une photo de mode, qui permette à tous les spectateurs de s’identifier à la chaussure, sans être troublé par une présence trop forte du mannequin.
Notre but ici était de mettre l’accent sur la paire de chaussures elle-même, tout en enlevant l’importance du mannequin pour que ce soit l’ambiance dégagée par la scène qui ressurgisse le plus, ainsi évidemment que les chaussures. Vous pouvez constater que les chaussures et les mannequins sont sur le même plan, sans cette technique il aurait été impossible de les séparer l’un de l’autre, et les mannequins auraient tendance à voler de l’importance au reste. Grâce à une plus grande séparation entre le fond et les éléments clefs d’une image il est encore une fois beaucoup plus évident de mettre l’accent sur certains points en particulier.
Alpa FPS

En regardant de plus prêt nous pouvons voir les details des chaussures, qui par la même sort l’image.
Alpa FPS

En observant le fond de plus prêt, on s’aperçoit bien que le mannequin disparait laissant l’accent sur le reste de la photo, tout en gardant une forte présence dans l’ensemble de l’image car étant tout de même au premier plan, ce qui permet l’obtention d’une telle atmosphère globale, sans pour autant perdre de vue les objectifs de la photo..
Alpa FPS

Vous pouvez voir sur cette photographie que l’on distingue parfaitement le parfum (Rouge Assassin de Jovoy) au premier plan (élément essentiel de l’image puisque l’objet dont il est question dans cette photo de communication) en même temps que nous sommes capables d’obtenir une netteté parfaite sur l’action de la scène expliquant ainsi les idées qui se cachent derrière le produit.
Sans technique de bascule le reste de la scène serait flou, on ne pourrait donc pas avoir l’accent mis à la fois sur l’objet dont il est question et à la fois sur la scène qui exprime cette objet.
Alpa FPS

Sans les bons jeux de lumières et un dos numérique performant comme le notre on ne pourrait obtenir un si grand détail sur les éléments principaux du décor (la munition rouge à lèvres et les roses amenées par la victime…) et du coup la scène perdrait une grande partie de son sens.
Pour exprimer une idée dans son ensemble il faut pouvoir contrôler l’ensemble des éléments d’une scène, et grâce à notre équipement nous nous rapprochons d’un contrôle quasi parfait de la quasi totalité des éléments.
Alpa FPS

L’ARRETE DU MOTION

Le mouvement dans une photo est ce qui donne sa profondeur, sa vie, être capable de capturer le mouvement avec détails et précision est extrêmement complexe, et surtout infaisable sans les bonnes conditions d’éclairage. Grâce à notre matériel et notre maitrise de ce dernier nous sommes capables de produire des arrêts sur le mouvement qui donne vie à l’action de la scène et plonge le spectateur au sein de l’univers que nous avons dressé en amont.

Voici un autre exemple montrant à la fois notre capacité à capturer le mouvement en studio, et la profondeur dans le détail de nos images.
Alpa FPS

MULTI-EXPOSURE

Voici une technique que nous utilisons de plus en plus régulièrement mais qui demande une réelle connaissance de ses applications et une certaine maitrise du fonctionnement. Technique qui connut ses succès à l’époque de l’argentique, notamment pour les potentialités qu’elle permettait, mais qui disparut avec la nouvelle ère du numérique. Beaucoup utilisée à l’époque notamment pour la photographie expérimentale, nous reprenons aujourd’hui cette technique ancienne pour créer des univers jamais vus auparavant.
C’est grâce au Alpa FPS que de tels résultats sont possibles, étant le seul appareil numérique permettant cette technique.
Nous sommes donc désormais capables de réaliser des images plus abstraites mais possédant un toucher et un look hors norme…
Voici un exemple:

Ici, un autre exemple de cette nouvelle technique, dans une serie de photos que nous avons réalisées pour OOB magazine et qui se composent de 3 expositions différentes. Pour repousser les limites de cette technique et continuer d’avancer dans de nouvelles directions, nous avons pour ce shooting changé entre chaque exposition (mais donc pour une seule et même photo!) les objectifs, les plans focaux, et les tailles d’ouverture du diaphragme pour donner un rendu novateur et bien différent..
Alpa FPS

Ici, c’est une découpe plus rapprochée pour voir le méticuleux mélange des multi-expositions. Vous pourrez ainsi constater que ce genre de résultats ne peut s’obtenir qu’en mélangeant la réalité et non en la recréant (en post-prod notamment).
Alpa FPS

MISE EN SCENE

Comme pour l’ensemble de notre oeuvre, nous élaborons chacune de nos mises en scène en amont de la prise de vue. Comme pour nos jeux de lumières et de compositions, nous nous concentrons sur l’ensemble des éléments de la scène, afin que chacun des moindres détails correspondent à nos intentions, à nos idées et à vos besoins. Là encore notre travail se base sur la réalité, et nous n’utilisons aucun photo-montage pour créer nos environnements. La réalité possède une qualité en image qui ne pourra jamais être égalée par la création informatique, car allant aussi loin que va la photo dans la profondeur des détails. Là où l’imagination connaitra toujours des limites dans la représentation des éléments avec justesse, adéquation et précision, la réalité ne connait aucune limite, si ce n’est celle du moyen de capture. Conservant exactitude dans le rendu des profondeurs, des dimensions, du rendu des textures… la réalité offre toujours un “look” hors norme…

Vous pouvez ainsi voir sur cette photographie que chaque élément du décor est passé sous notre contrôle, gardant un aspect mystique décrivant un univers dans son ensemble et dépassant la simple perception de ce que nous photographions.
Ainsi nous avons choisi avec exactitude, la position de chacun des éléments pour compléter l’image sans jamais la surcharger, les bols clairs sur la table rapprochés du produit car montrant l’action en cours, et le procès de création. Evidemment la partition montrant d’où provient ce parfum, de quelle façon il est né, par quel procédé, induisant également beaucoup d’émotions et montrant que les sens se mélangent pour arriver à la création de l’objet. Egalement chacune des petites bouteilles accompagnant la scène, sont remplies avec choix, pour contrôler la quantité de fumée présente sur la scène, et donc la perception qu’elle donne ainsi que la position de chacun pour garder un équilibre de l’image et une composition qui correspond. Dernier point, la profondeur du lieu, extrêmement importante pour ne pas “finir” la photo et enfermer le spectateur dans un univers, fini, justement, dans lequel il est beaucoup plus difficile de se plonger et de laisser place libre à son imagination.
Pour nous, une photo ne se contente pas de capturer un sujet, elle induit tout ce qui l’entoure et c’est l’imagination de chacun qui permet le voyage au delà de l’image.
Alpa FPS